Confrères de la Passion.

Etablis à Paris en 1402, ils ont, pendant 143 ans, leur siège à l’Hôpital de la Trinité, rue Saint-Denis, transformé en orphelinat en 1545 ; associés aux Enfants sans soucis, ils achètent alors à peu de frais un terrain dans une zone boueuse et mal fréquentée de Paris, mais où le prix du sol est abordable. C’est là qu’ils feront construire une salle de théâtre qui portera le nom du terrain : l’Hôtel de Bourgogne. Elle ouvre ses portes en 1548 et durera 235 ans (1548 à 1783).

Les Confrères y donnent leur répertoire habituel des Mystères mais ces pièces (jouées habituellement avec une centaine de comédiens) s’adaptent mal à la ‘petite scène’ de l’hôtel de Bourgogne (une vingtaine de comédiens seulement) . Le Parlement attaque les confrères en les accusant de n’être pas instruits, ni exercés, et de n’avoir aucune compréhension de ce qu’ils disent. La représentation des Mystères est alors interdite.

Ce sont les Enfants sans Souci, partenaires des Confrères qui tentent pendant un demi-siècle de faire vivoter le théâtre en y jouant des farces traditionnelles, les plus grossières possibles pour attirer un ‘maigre’ public payant.

Dès 1570, des troupes professionnelles itinérantes commencent à sillonner la France. Elles jouent parfois à Paris, mais à la sauvette car les Confrères y défendent solidement leur monopole.

En février 1577, la troupe italienne des Gelosi joue à la cour d’Henri III, qui les accueille pour plaire à sa mère Catherine de Medicis, d’origine italienne.

C’est la première apparition, en France, de femmes sur scène.

La troupe rencontre aussi un énorme succès à Paris mais est bientôt expulsée par le Parlement (trop de paillardises, d’adultères et de débauche montrés à la jeunesse parisienne).

Après le passage très remarqué des Gelosi, les Enfants sans Souci prennent un sérieux ‘coup de vieux’. Les Confrères engagent alors une troupe itinérante d’Agnan Sarat et Pierre Dubuc : ils seront les premiers comédiens français payés par une direction de théâtre, les salles fixes n’existant pas en province.

En 1597, les Confrères et les Enfants sans Souci renoncent à monter eux-mêmes des pièces. Forts de leur Monopole, ils vont louer  la salle aux troupes itinérantes de toutes nationalités.

.


Toutes les pages :