Un, deux ou trois participants sont assis autour d’une table sur l’aire de jeu et vont devoir improviser sur un des thèmes suivants : un débat télévisé, le sermon d’un prêtre, une conférence, une interview, etc. Sur la table seront disposés des papiers pliés en deux sur lesquels seront inscrites des phrases trouvées au hasard dans des magazines.

Les personnes vont donc commencer à improviser sur le thème qui leur aura été donné et, au signal du meneur (environ 3 minutes après le début du travail), elles vont prendre à tour de rôle un «petit papier», lire la phrase écrite et, immédiatement, l’inscrire oralement dans ce qu’ils sont en train de dire.

Les participants improvisent ainsi jusqu’à épuisement de tous les papiers.

Voici, à titre d’exemple, des phrases que nous avons utilisées lors d’ateliers :

–         Qu’est-ce qui unit une femme, un enfant et un homme?

–         Les locations sont ouvertes vingt jours avant la date du spectacle.

–         Renault-service : c’est bien d’être compris.

–         L’amour vient sournoisement comme un voleur (Jean Genêt).

Please generate and paste your ad code here. If left empty, the default referral ads will be shown on your blog.

–         Oui, je mincis et mon ventre redevient plat.

–         Jusqu’à  1000 € de réduction immédiate par famille.

–         Découvrez l’immobilier qui s’intéresse à la vie.

–         Découvrez le voilage qui vous ressemble.

–         Un four, c’est le contraire d’une voiture… plus il est cher, plus son tableau de bord est simple.

–         Nous avons osé mettre le confort à la mode.

Commentaire : Si la phrase n’est pas dite immédiatement, la contrainte est détour­née car le participant peut créer un contexte pour amener cette phrase, ce qui n’est pas l’objectif du travail. L’effet de surprise, sur­tout dans une improvisation à plusieurs, doit être visible, ce qui n’en sera que plus drôle. Mais, en revanche, une fois la phrase pro­noncée, les participants peuvent continuer l’improvisation dans la nouvelle direction qu’elle a prise.

Dans une même séance de travail, on peut faire improviser plu­sieurs groupes avec les mêmes papiers, mais sur un thème différent.