Qu’on soit enfant ou adulte, il arrive que l’on se surprenne à parler tout seul chez soi dans la rue ou même devant un miroir.

On peut se faire à soi-même des compliments ou des reproches. On peut revivre un dialogue animé, une dispute… comme si l’autre était en face de soi. Généralement, il est amusant de voir quelqu’un parler tout seul 1

I/ IMPROVISATION REALISTE

On commence par un vrai dialogue joué à deux, à partir

de l’un de ces thèmes d’improvisation :

• Comme d’habitude, Pierre a emprunté votre blouson. Vous avez horreur de ça et vous le lui dites ! • Un automobiliste a porté sa voiture chez le garagiste. Mais à peine sortie du garage, sa voiture tombe à nouveau en panne. Furieux, il retourne chez le garagiste…

• Un père (ou une mère) vient de recevoir le livret scolaire ou le carnet de notes de son fils (ou de sa fille). Il (ou elle) n’est pas content du tout…

• Vous êtes amoureux. Vous voudriez le lui dire…

• Vous passez un coup de téléphone à votre employeur, à la caserne des pompiers, à votre docteur… On peut bien sûr en inventer d’autres…

II/ VARIATIONS EN « PARLER TOUT SEUL »

• Reprise du même dialogue mais sans partenaire : cela devient un monologue. Vous vous parlez tout seul comme si vous aviez un interlocuteur devant vous. • Vous êtes seul, assis sur un banc public.

• Vous marchez dans la rue.

• Vous êtes dans un lieu public et les autres se rendent compte que vous parlez tout seul.

• Dans un hôpital psychiatrique : vous êtes un fou gentil. • Le médecin de l’hôpital psychiatrique rentre dans votre jeu.

Please generate and paste your ad code here. If left empty, the default referral ads will be shown on your blog.

• Dans un hôpital psychiatrique : vous êtes un fou méchant.

VARIANTE : UN DIALOGUE ABSURDE

Pour accentuer le comique, on peut mélanger deux scénarios différents, ce qui permet d’assembler deux monologues contradictoires et deux personnages qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre : un garagiste et Pierre qui vous a emprunté votre blouson, un automobiliste et un élève, une mère de famille et un amoureux… La scène devient complètement absurde : tous les quiproquos sont possibles.

Exemple de dialogue absurde :

L’AUTOMOBILISTE

Monsieur, je ne suis pas content du tout. Je vous ai donné ma voiture à réparer et elle est à nouveau en panne.

L’ELEVE

Maman, les profs, ils ne m’aiment pas.

L’AUTOMOBILISTE

Elle m’a coûté assez cher et en plus, elle est encore en panne…

L’ELEVE

Mais là, c’est pas de ma faute !

L’AUTOMOBILISTE

Oui, mais à chaque fois, c’est la même chose !…